Oct 172013
 
VN:F [1.9.22_1171]
Notez ce billet
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)

Malgré la censure

Les langues se délient, et le sujet est maintenant abordé beaucoup facilement, sans tabou. Le moment est venu d’inonder la France de ce sentiment et de le partager avec ses correspondants. Je vous propose ici d’afficher votre mécontentement sur vos courriers.

Lutte contre l'oppression fiscale

Lutte contre l’oppression fiscale

Le principe

Quoi de plus naturel que de faire part à son percepteur de son ras-le-bol sur l’enveloppe qui contient le précieux chèque ? Vous pouvez aussi décorer vos lettres à destination des mairies, de l’URSSAF, de la CPAM, d’EDF, de  France Telecom, et aussi celles envoyées à vos amis pour qu’ils ne se sentent pas isolés dans la déprime fiscale.

Ma démarche

Utiliser le courrier traditionnel permet de toucher un public peu enclin à traîner sur nos sites.

C’est pourquoi, j’avais décidé de faire éditer un vrai timbre (courrier 20g) directement par La Poste. C’est possible, le service s’appelle « MonTimbraMoi » et coûte environ 1€ du timbre.

C’était sans compter sur le service juridique et de censure de La Poste, qui a bien vérifié mon visuel et a conclu après quelques jours de délibération à son impertinence caractérisée et inacceptable :

« La fabrication de vos timbres personnalisés a été refusée par le service Juridique de La Poste car conformément aux conditions générales de vente du site, le visuel ne doit ni porter atteinte à la neutralité de La Poste et ni inclure de message représentant une action revendicatrice, militante. L’image de La Poste étant associée au timbre-poste, le visuel ne doit ainsi pas comporter sous quelque forme que ce soit (ex : textes, photos, illustrations), de message politique explicite péjoratif et contestataire. »

Tant pis pour moi, la contestation, c’est réservé aux syndicats de la poste.

La poste, c'est pas possible

La poste, c’est pas possible

La solution

Etant de nature persévérante, et ne tolérant pas la censure, il me fallait une alternative. Elle est décrite sur le site Identytimbre qui permet de réaliser des timbres sur mesure. Certes, ces timbres ne permettent pas d’affranchir, mais cela ressemble à un timbre.

Le plus intéressant est que La Poste accepte que l’on colle ce timbre à côté des vrais, ce qui est plus sexy, et plus marquant, j’espère, pour mon dévoué percepteur, lequel ne manquera pas de faire état de l’enthousiasme général à ses chefs.

« – Question : Ou puis-je coller sur l’enveloppe mon timbre vignette ?
– Réponse : Le timbre personnalisé se colle à coté de l’affranchissement timbré, ou en haut à droite de l’enveloppe »

La pratique

Reste à imprimer la planche de timbres sur papier (autocollant, c’est mieux), puis de les découper.

Planche de 28 timbres (2.5Mo)

Planche de 28 timbres (2.5Mo)

Si vous savez manier Photoshop, vous pouvez remplacer l’image de notre percepteur en chef préféré par une autre de votre choix.  Par exemple :

Ras-le-bol fiscal

Ras-le-bol fiscal

Pour aller plus loin

On peux tester la sagacité de notre valeureux service public de La Poste avec des enveloppes sans affranchissement, enfin juste avec celui que vous aurez créé.

Pour d’autres expressions possibles de votre ras-le-bol, ce billet vous donnera quelques idées originales.

Il existe aussi des pétitions, comme celle-ci.

 

Ras-le-bol fiscal : faites le savoir !, 10.0 out of 10 based on 1 rating

  2 Responses to “Ras-le-bol fiscal : faites le savoir !”

  1. Attention :

    les liens et informations de ce blog anonyme sont fausses et n’ont qu’un seul but : nuir à la société identytimbre.

    Merci d’y faire attention.

    Jérôme

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)